Recherche
Prospective
Projets
Formation

Représentations internationales

Plaidoyer international

La Fédération Internationale des Universités Catholiques et son Centre International de Recherche et d’Aide à la Décision ont pour mission de diffuser les connaissances utiles aux décideurs internationaux en fournissant l’expertise de leurs universités. Par conséquent, différentes implications au sein des institutions internationales sont possibles : assister aux sessions de travail et participer à la rédaction de résolutions et recommandations, contribuer aux groupes de travail en proposant des thématiques à approfondir, ou encore produire des policy papers.

La FIUC dispose d’un statut consultatif auprès de l’UNESCO à Paris, du Conseil Economique et Social de l’ONU (ECOSOC) à New York, d’un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg. La Fédération est également présente au sein du OECD Higher Education Stakeholder Forum et du OSCE Network of Think Tanks and Academic Institutions.

Afin de remplir ses missions au regard de la responsabilité sociale des universités (RSU), la Fédération doit réfléchir sur l’humain, son inscription dans la société et l’environnement contemporains. Les principales thématiques sur lesquelles la FIUC souhaite diffuser son expertise sont l’éducation, la formation et l’accès au marché du travail, au regard du contexte actuel de la mondialisation. Ceci amène les experts de son réseau à diffuser leurs connaissances notamment sur la transition numérique, les écosystèmes innovants incluant la notion de « pédagogies innovantes », ou encore les questions éthiques et bioéthiques. Cette responsabilité sociale doit aussi être illustrée par une réflexion sur l’accès à l’enseignement supérieur pour les personnes en situation de handicap, les migrants et les réfugiés.

Enfin, la Fédération, étant par ailleurs impliquée dans la construction de réseaux en Peace Studies, souhaite également participer aux discussions et travaux portant sur le populisme, la lutte contre les discours de haine, la prévention de l’extrémisme violent, ou encore l’éducation aux droits de l’Homme, le dialogue interculturel et interreligieux.