Recherche
Prospective
Projets
Formation

Le 6e Colloque international en éducation s’est tenu les 25 et 26 avril 2019

25-26 avril 2019

Ce colloque comportait une multiplicité de séances et d’ateliers simultanés sur des centaines de sujets, et la difficulté pour le visiteur était bien d’en sélectionner quelques-uns – tout choix impliquant qu’on manque forcément une autre présentation ou une discussion passionnante dans une salle voisine. Sur l’enseignement supérieur, des réflexions et des rapports de recherche étaient proposés, parmi de nombreux autres thèmes, sur l’utilisation du numérique et de l’intelligence artificielle – comme supports et moyens d’encadrement pédagogiques, dans l’évaluation des apprentissages, dans la correction des examens – ainsi que sur la classe inversée collaborative dans l’enseignement hybride et la plateforme numérique à l’université, notamment.
La FIUC proposait elle aussi une réflexion, par la voix de sa directrice de recherche, Corinne Mellul, sur le thème de la « contrainte » en pédagogie face au numérique. L’objectif était d’inviter le public à s’interroger sur l’atténuation de la dimension contraignante, voire ennuyeuse de l’enseignement classique (cours magistraux, contenus complexes parfois impénétrables, travail et responsabilités individuels) qui semble sous-tendre les transformations de la pédagogie universitaire basées sur les technologies (gamification, travail de groupe, liberté du travail à distance, parcours personnalisés, assouplissement des modalités d’évaluation). Un tel changement de paradigme, souvent envisagé comme clé de la démocratisation de l’accès à l’université, ne risque-t-il pas de bien mal préparer les jeunes générations à un avenir de travail qui ne viendra pas à leur rencontre mais qu’ils devront conquérir et reconquérir dans des conditions pour l’heure difficiles à pronostiquer ?